Balades en Champagne, arrosées au Champagne !

sur fond d'authentiques bulles de champagne !

Les collines crayeuses qui bordent la Marne ne permettent pas de culture valable... sauf celle de la vigne. Depuis l'époque tertiaire la vigne existe dans ces lieux, la découverte de feuilles fossiles le prouve. A l'origine le vin naturellement effervescent navrait les champenois qui auraient préféré un vin plus tranquille. Il a fallu attendre la fin du XVIIe siècle pour maîtriser totalement la fermentation et obtenir un vin clair à la mousse persistante.

 

La route qui mène de Damery à Fleury serpente au milieu des vignes. Le plateau qui surplombe la vallée est couvert de forêts, le fond de la vallée, impropre à la culture de la vigne, est voué aux cultures "ordinaires", le sol y étant plus fertile.

 

Fin mars, la vigne, taillée tout au long de l'hiver, est liée suivant des règles strictes. Différentes tailles sont pratiquées suivant le cépage et le rendement espéré. Les panneaux de couleurs qui sont dans les vignes sont des repères pour les traitements faits par hélicoptères. Cela m'a semblé curieux mais un hélicoptère peut agir alors que tracteurs et hommes à pieds pataugeraient dans la boue... En cas d'attaque de maladie, la rapidité de l'intervention est garante du succès du traitement.

Trois cépages sont utilisés :

image scannée sur un document du Comité Interprofessionnel du vin de Champagne

image scannée sur un document du Comité Interprofessionnel du vin de Champagne

image scannée sur un document du Comité Interprofessionnel du vin de Champagne

Chardonnay

Pinot noir

Pinot meunier
Un champagne issu du seul Chardonnay est un "Blanc de Blancs".

Pour arriver dans nos flûtes le champagne doit être dorloté pendant plusieurs saisons.

 

Aussitôt cueilli, le raisin est pressé et le moût obtenu fermente dans des cuves comme tous les vins. Lorsque la fermentation est terminée, fin mars début avril, le vin est devenu clair et le moment important est arrivé : l'assemblage. Il s'agit de déterminer la composition du mélange qui va donner le futur champagne. Chaque maître de chai a son secret. Si la qualité de la récolte est remarquable on n'utilise que des vins de l'année et on crée un "millésime".

 

 

 

Le vin est mis en bouteille après ajout de levures naturelles et d'un peu de sucre de betterave.

 

 

 

Champagne rosé mis en bouteille récemment . Il est obtenu par assemblage avec un peu de vin de Champagne rouge. La couleur de la capsule indique l'année de récolte.