La source de l'Oradou

A quelques dizaines de mètres de la rue de l'Oradou il existait un château qui a été démoli il y a quelques années. Auvergne Habitat a construit des résidences dans le parc du château mais la source a été sauvée et coule encore comme un ruisseau, même en période de sécheresse. Elle est protégée par un bâtiment en pierre de Volvic couvert de dalles de la même pierre et l'ouverture du toit naguère munie d'une verrière devait éclairer le bassin. On appelle ce type de bâtiment un nymphée.

Le bâtiment est entouré de marronniers et de tilleuls immenses qui ont sans doute les "pieds dans l'eau".

 

D'où vient cette eau ?

C'est un ruisseau qui a été recouvert par une coulée volcanique, celle du Puy de Gravenoire. Le front de coulée arrive là et l'eau coule dessous.

Le basalte du front de coulée est bien visible à côté du bâtiment de la source.

Les marronniers, tilleuls et érables sont solidement plantés dans le rocher.

 

 

On voit nettement le ruisseau souterrain qui arrive sous le basalte. Le bassin est carré et les angles opposés à l'arrivée d'eau sont creusés en arrondis dans lesquels l'eau s'écoule. Que devient-elle ensuite ??? Est-elle rejetée à l'égout comme la plupart des sources clermontoises ? Je l'ignore ... ce que je sais c'est que le plateau de la Sarre qui est en contrebas possède une nappe d'eau souterraine qui alimente de nombreux puits de jardin.

 

 

 

vers le plan des fontaines

vers la rue des Meuniers, fontaine de Chauchard

Si vous arrivez de la grotte des laveuses, cliquez ici pour fermer