Vous êtes sur : http://perso.wanadoo.fr/martine.bruhat

Les sources du Saladis

 

 

 

Le Grand Saladis (photo personnelle)

 

Sur plus de 600 sources minérales en Auvergne seules 16 sont salées et accueillent une flore et une faune normalement rencontrées au bord de la mer.

Patrimoine d'intérêt européen ces milieux salés constituent des espaces naturels à protéger absolument.

 

 

Un voyage dans les profondeurs

Au terme d'un voyage de quelques dizaines d'années dans les profondeurs de la terre, l'eau de pluie revient minéralisée en surface.

Extrait du panneau implanté par le Conservatoire des Espaces Naturels en Auvergne  

 

La mer aux pieds des sources

Autour des sources salées du Grand et du Petit Saladis on découvre des plantes aux appellations aussi curieuses que le Glaux maritime, le Plantain maritime, la Spergulaire marginée.

Très rares en France à l'intérieur des terres ces plantes sont protégées par la loi en Auvergne.

Adaptées pour vivre dans un milieu aussi hostile, elles sont appelées plantes halophiles (halo = sel ; phile = qui aime).

Grâce à leurs feuilles charnues elles limitent leur perte en eau et peuvent ainsi mieux supporter la présence de sel.

 

 

Au cur de cette végétation particulière on rencontre quelques insectes très discrets : petits coléoptères et criquets préférant les sols salés libellules en chasse ou de passage.

 

Photos extraites du panneau implanté sur place par le Conservatoire des Espaces Naturels en Auvergne

Un riche passé et des vertus thérapeutiques

On reconnaît aux Sources du Saladis des propriétés thérapeutiques pour les affections cutanées, rhumatismales

Des nombreuses découvertes archéologiques réalisées dans ce secteur témoignent d'un usage de ces eaux vertueuses depuis l'époque gallo-romaine. Les Martres de Veyre, le bourg voisin, auraient même pu posséder au début du siècle, une grande station thermale mais ce projet est resté sans suite pour des raisons financières.

Source : Panneau de présentation des Sources du Saladis implanté par le Conservatoire des Espaces Naturels en Auvergne

 

retour vers Auvergne

  Si vous entrez directement :  Vers l'entrée du site, cliquez ici

Comment y aller ?

Sur la route qui va des Martres de Veyre à Vic le Comte, tourner à droite avant le pont de Longues. On passe sous ce pont et la source n'est pas loin, à droite de la petite route.

vers les sources de Bard