Grognon (ou méchant) tabarnak : déformation de tabernacle. Injure, adoucie par des termes plus acceptés, comme tabarnouche, tabarouette , (les Québécois au Mexique sont appelés les tabarnacos).

 

 Trois semaines, c'est long pour un voyage mais court pour visiter le Québec ! Nous avons parcouru 4573 km et rapporté de merveilleux souvenirs et des tas de photos. Voici le résultat de mon tri sélectif accompagné de commentaires ! Un clic sur l'image et elle s'agrandit ! (n'oubliez pas de cliquer sur fermer ...)

 

(Cliquez sur l'image pour ouvrir un pop up)

Après deux mois de soleil ininterrompu les Québécois ont vu arriver la pluie et les deux auvergnats, ce qui explique pourquoi cette vue de Montréal prise du haut de la tour olympique est brumeuse ... mais c'est tout de même magnifique !

 

 

 Le port de Québec et le Château Frontenac, gigantesque hôtel datant du siècle dernier. La pluie ne nous avait pas encore quittés ... mais le moral était au beau fixe !

 

Les bouquinistes, sur la promenade qui surplombe le St Laurent, ont eu la bonne idée de mettre des tentes ... très utiles ce jour là ! La pluie nous suit depuis Montréal... pas chanceux les auvergnats ! Mais, malgré le temps maussade, ce fut une belle journée en compagnie d'une gentille (et charmante dit mon mari !) internaute qui nous a accompagnés dans le vieux Québec animé par les Fêtes de La Douce France.

 

 

Voilà le véhicule ! 190 cv TD chauffage, clim, douche etc ... et 4x4 en plus! Parfaitement agencé, vite en place, vite prêt à partir, confortable ... un rêve ! En France ce type de véhicule ne se fait pas, dommage !

La formule "boîte-campeur" sur pick-up est pourtant idéale !

 

 

 

Mauvais temps, froid et venté, un temps de Toussaint début août !

Le Lac Jacques Cartier était agité ! le chauffage du "motorisé" a servi pour la première fois !

Immenses étendues sauvages, peu de monde ... Le dépaysement est total.

On aurait envie de tout photographier. Peut-être verrons-nous des animaux sauvages ???

 

 

La chute 

 

 

  Si vous entrez directement :  Vers l'entrée du site, cliquez ici

 

 

Val Jalbert est un village "fantôme" qui a été construit pour loger les travailleurs d'une pulperie (fabrication de pâte à papier) qui utilisait la puissance de la chute toute proche en 1902.

Il a été abandonné en 1927 à la suite de la faillite de l'entreprise.

Tombé dans l'oubli, il a été rénové à partir de 1970 et son charme mystérieux est bien mis en valeur dans ce musée en plein air.

 

L'école

Les maisons