Le site des 140 caves de St Julien, commune de Montaigut le Blanc 


Chaque image peut être agrandie en cliquant dessus mais n'oubliez pas de fermer la fenêtre sinon vous serez bloqué. Vous pouvez aussi faire défiler tous les popups, le dernier ne comporte pas d'étiquette suite , mais les commentaires ne sont que sur les grandes pages...

 

 

L'Auvergne a toujours été un pays viticole et tous les flancs sud des collines, à basse altitude, étaient plantés de vignes installées sur des "pailhats", des terrasses retenues pas des murettes de pierres sèches comme le chante Jean Ferrat...

Le vin auvergnat ne jouit pas de la même réputation que nos grands crus nationaux, mais il a ses amateurs et il fut très apprécié quand le phylloxéra avait détruit les vignobles réputés.

 

Cette maladie n'est arrivée chez nous que quelques années après que Bordelais et Bourgogne soient atteints, ce qui avait enrichi nos petits producteurs. Quand nos vignes furent frappées à leur tour, au début du XIX ème siècle, beaucoup abandonnèrent et les terrasses restèrent en friche.

Elles ont été récemment dégagées à Champeix, près de la route qui nous amène de Clermont.

 

 

 

Le site des 140 caves vu de la route qui vient de Montaigut. Nous sommes en février, le soleil n'est pas assez haut, mais en été les arbres cachent tout...

Ce vin était conservé dans des caves, souvent en sous sol des maisons, ou sous les vignes mêmes, comme à Châteaugay ou Aubière mais à St Julien elles étaient toutes rassemblées au flanc nord d'une colline de tuf, facile à creuser.

 

Si vous êtes entré directement : Entrée du site ici, page d'accueil ici